Une maintenance est prévue ce mercredi 22 mai de 12H30 à 13H00, le site sera inaccessible. Merci pour votre compréhension.

Accueil > Toutes les actualités > La Fête de l’Animal en Ville à Paris : l’événement qui met les animaux au coeur des échanges

La Fête de l’Animal en Ville à Paris : l’événement qui met les animaux au coeur des échanges

Dans un environnement où les rues animées côtoient les espaces verts, il est essentiel de prendre en compte la présence des animaux, tant sauvages que domestiques. Pour mieux comprendre les enjeux de cette cohabitation avec l’Homme, nous avons eu l'opportunité de nous entretenir avec Sandra Guillaumot, responsable de la mission Animal en ville et adjointe, à la division biodiversité animale en ville à la direction des espaces verts et de l'environnement de la mairie de Paris. Sandra nous éclaire sur les différentes actions mises en place par la Ville de Paris, notamment à travers l'organisation de l'événement Animal en ville.

 

Quelles sont les différentes actions mises en place par la Ville de Paris ? 

L'action de Paris sur les animaux en ville est assez diverse. Il y a, d’une part, des actions pour favoriser l'accueil des animaux domestiques à Paris, notamment le chien. Et puis aussi des actions de régulation des chats errants en lien avec la Préfecture qui a la compétence. Mais nous menons aussi beaucoup d'actions en faveur de la faune sauvage, que ça soit pour améliorer les habitats, pour accueillir cette faune sauvage, mais aussi prendre en charge les animaux sauvages blessés.

Nous avons aussi pas mal d'actions sur la question du bien-être animal pour les détenteurs d'animaux domestiques. Aujourd'hui, c'est un sujet qui est de plus en plus présent. C'est-à-dire qu'on peut, par exemple, diffuser des informations de prévention en cas d’alerte canicule. Mais nous allons aussi relayer des messages d'associations, de partenaires - notamment I-CAD - sur l'identification des chiens et des chats.

Et nous faisons aussi un suivi de tout ce qui est maladie et zoonose de la faune sauvage à Paris en réalisant des autopsies en lien avec des vétérinaires. Nous avons de nombreuses activités de sensibilisation ou de communication auprès du grand public et c'est dans ce cadre que la fête de l'Animal en ville a été organisée le 7 octobre dernier au parc de Bercy.

 

Qu’est-ce que la Fête de l’Animal en ville ?

Cet événement, ça fait quatre ans qu'on l'organise. On en est à la 4e édition. C'est un événement qui rassemble beaucoup d'acteurs associatifs et institutionnels et qui a pour objectif, en fait, de placer l'animal au cœur de cette journée et de montrer aussi toutes les actions que mènent les associations parisiennes ou nationales en faveur des animaux à Paris.

Mais ce n'est pas seulement l'animal domestique. On va aussi parler de l'animal sauvage. La vingtaine de partenaires qui sont présents interviennent sur des domaines très variés. Alors ça peut être des associations de protection des animaux domestiques, mais aussi des centres de soin de la faune sauvage, des associations qui font de la médiation animale ou qui vont parler de l'éthique animale, des associations qui défendent aussi le bien-être des animaux de ferme.

C'est très varié et c'est ça aussi qui fait la richesse de cet événement. C'est qu'on a vraiment un panel d'institutions et d'associations qui est très riche et les Parisiens qui viennent à l'événement peuvent repartir avec beaucoup d'informations s'ils le souhaitent. Et puis, on organise aussi des animations pendant l'événement. Toutes les animations qu'on organise sont gratuites.

L'objectif de cet événement, c'est vraiment d'avoir des échanges avec les Parisiens sur la place de l'animal en ville, qu'il soit sauvage ou domestique. L’objectif c'est de mettre ou de placer l'animal au cœur d'une journée et d'avoir des échanges avec les acteurs associatifs et institutionnels et les Parisiens.

 

 

Que diriez-vous pour pousser les futurs détenteurs à adopter un animal de façon responsable ?

Je leur dirais de prendre leur temps et de bien réfléchir avant de prendre un animal. Déjà sur le choix de l'espèce. Est-ce qu'ils veulent un chien, un NAC ? Et de bien choisir un animal en fonction de la manière dont ils vivent. C'est-à-dire que si on est très casanier, il faut plutôt prendre un animal dont on aura à s'occuper qu'à l'intérieur. Si on a une vie avec beaucoup de déplacements, il ne faut pas forcément choisir un animal qui a besoin de beaucoup de soins, d'être très présent. C'est vraiment prendre son temps et choisir l'animal qui correspond à son mode de vie pour qu'on soit en mesure de s'en occuper le mieux possible.

 

Toutes les informations concernant l’identification étaient à retrouver sur le stand du SNVEL, le 7 octobre 2023 lors du salon Animal en ville à Paris. Rendez-vous ici pour retrouver le programme de cet événement incontournable.