Accueil > Règlementation > Voyager avec son animal

Quelles sont les règles à respecter quand on voyage avec son animal ?

 

Voyager avec son animal en fonction de la destination

Vous voyagez en Europe

Important : les pays de l’Union européenne ont une règlementation commune pour les chiens, les chats et les furets. Pour les autres animaux, il faut se référer à la règlementation du pays concerné.

Si vous voyagez avec un chien, un chat ou un furet dans un pays de l’UE, votre animal doit être à jour de certaines vaccinations, notamment de son vaccin antirabique (rage). Depuis le 1er janvier 2009, le passeport est devenu le seul document officiel attestant de la vaccination antirabique.

L'animal qui participe au voyage doit remplir plusieurs conditions :

  • Il doit être identifié à l’aide d’une puce électronique, si l'identification est postérieure au 3 juillet 2011.
  • Il doit être identifié par une puce ou un tatouage lisible si l'identification est antérieure au 3 juillet 2011.
  • Il doit posséder un passeport européen* délivré par un vétérinaire. Ce passeport permet également de se rendre en Andorre, en Islande, au Liechtenstein, à Monaco, en Norvège, à San Marin, en Suisse et au Vatican.

Attention, le numéro d'identification doit être le même que celui figurant sur le passeport.

Des conditions supplémentaires sont à prévoir pour se rendre avec son chien en Irlande, à Malte et en Finlande. L’animal doit :

  • être âgé de 3 mois au moins.
  • être à jour de son traitement contre les vers (echinococcus). Ce dernier doit être administré entre 120 heures et 24 heures avant l'arrivée dans le pays de destination et certifié, dans le passeport, par le vétérinaire qui a procédé à son administration. 

Malte et le Royaume-Uni conditionnent l'entrée d'un chien sur leur territoire à un moyen de transport autorisé (pas d'introduction de l'animal par bateau privé par exemple).

 

*Le passeport européen pour animaux de compagnie

Le passeport pour animaux domestiques est délivré exclusivement par le vétérinaire :

  • au moment de l’identification pour les animaux qui ne sont pas encore identifiés.
  • pour les animaux déjà identifiés qui ne sont pas encore vaccinés ou pour lesquels la durée de validité de l’attestation du vaccin est dépassée, il est délivré au moment de la première vaccination suivante, après avoir vacciné et contrôlé l’identification de l’animal.

Le passeport est un document qui atteste ainsi de l’identification par puce ou tatouage et de la vaccination contre la rage de l’animal, en plus des autres vaccinations non exigées par la loi. Grâce à lui, le propriétaire est autorisé à voyager avec son animal dans tous les pays membres de l’UE à l’exception de l’Irlande, de Malte et de la Suède pour lesquels un titrage d’anticorps est également requis.

Enfin, le passeport fournit également des informations relatives à la santé de l’animal qui permet de connaître son historique médical.

 

Vous voyagez en dehors de l’Union européenne

Voyager avec un animal de compagnie dans un pays situé en dehors de l'UE nécessite de se référer à la règlementation du pays concerné. Il suffit de se renseigner auprès de l'ambassade du pays de destination (mise en quarantaine de l'animal, tests à réaliser, formulaires à remplir…).

Si vous n'obtenez pas d'information auprès de l'ambassade en France du pays de destination, il faut veiller à ce que votre animal de compagnie :

  • soit identifié.
  • dispose d'un certificat de vaccination contre la rage en cours de validité,
  • possède un certificat international de bonne santé, établi au cours de la semaine précédant le départ.

De plus, il est conseillé de procéder à des vérifications supplémentaires pour :

  • contrôler l'efficacité du vaccin contre la rage (titrage sérique des anticorps antirabiques). Le test doit être effectué par un laboratoire agréé.
  • s'assurer que le carnet de vaccination de l'animal est à jour.

Attention si vous voyagez avec un animal dont les papiers ne sont pas en règle

Si les papiers de l’animal de compagnie ne sont pas en ordre, l’animal peut être :

  • placé en quarantaine jusqu’à ce qu’il satisfasse aux exigences sanitaires.
  • renvoyé dans son pays de provenance.
  • euthanasié, si les deux premières options ne sont pas envisagées. Tous les frais supplémentaires sont à charge du propriétaire de l’animal.

 

Voyager avec son animal en fonction du moyen de transport


Vous prenez le bateau avec votre animal

Chaque compagnie possède sa propre règlementation. Il est donc conseillé de se renseigner lors de la réservation de son voyage. Néanmoins, il est assez fréquent que les animaux doivent rester dans leur véhicule durant la traversée, ou qu’ils soient réunis dans un lieu spécialement conçu pour eux. Pour prendre le bateau avec votre animal, il doit a minima (en fonction des conditions d’accueil du pays de destination) :  

  • être identifié
  • être à jour de tous ses vaccins (celui contre la rage doit être en cours de validité)
  • posséder un passeport européen

 

Vous prenez l’avion avec votre animal

Avant de partir en voyage avec votre animal, il est préférable de contacter votre compagnie aérienne. Les règles diffèrent d’une compagnie à une autre. Néanmoins, pour prendre l’avion avec votre animal, il doit a minima (en fonction des conditions d’accueil du pays de destination) :

  • être identifié
  • être âgé d’au moins 10 semaines
  • être à jour de tous ses vaccins (celui contre la rage doit être en cours de validité
  • posséder un passeport européen

En général, les animaux de moins de 8 kg voyagent en cabine mais ils doivent être placés dans un sac spécifique fermé, aux dimensions inférieures à 46 x 28 x 24 cm. Il restera dans le sac, à vos pieds, pendant toute la durée du vol. Notez que certaines compagnies aériennes demandent de payer un supplément.

Pour les chiens et chats dont le poids est compris entre 8 et 75 kg, le voyage se fera en soute dans une cage de transport homologuée IATA. Le nom du chien et vos coordonnées doivent être inscrites dessus. En fonction de la durée du vol, prévoyez de l’eau et éventuellement de la nourriture. Les soutes des avions comportent des espaces ventilés, chauffés et pressurisés pour le transport des animaux.

Dans le cas où le poids de l’animal et de sa cage dépasse 75 kg, il devra voyager par fret (vols spécifiques ne transportant que des bagages et des animaux).

A savoir
Les chiens d’assistance sont acceptés sans condition en cabine (à vérifier selon la compagnie aérienne). Les chiens de 1ère catégorie ne sont pas admis dans les avions. Quant aux chiens de 2ème catégorie, ils sont autorisés mais sous conditions. Pensez à réserver votre voyage en avance car le nombre d’animaux en cabine est souvent limité.

Si vous voyagez avec un chien de race dite brachycéphales, un avis vétérinaire est nécessaire. Du fait de leur particularité, ces animaux peuvent avoir des difficultés respiratoires en cas de stress. Par exemple, sur Air France, les chiens brachycéphales voyagent uniquement en cabine.

 

Vous prenez le train avec votre animal

Pour partir en train, vous devez accompagner votre animal. Il doit rester sous votre responsabilité durant tout le trajet. Les animaux sont admis à bord des trains de la SNCF à condition d’avoir l’accord des autres passagers.

Pour prendre le train avec vous, votre animal doit :

  • être identifié
  • être à jour de tous ses vaccins (celui contre la rage doit être en cours de validité)
  • posséder un passeport européen

Si votre animal domestique pèse moins de 6 kg, il peut voyager sur vos genoux ou à vos pieds dans un sac aux dimensions inférieures à 45 cm x 30 cm x 25 cm. Le prix d’un billet SNCF coûte alors 7 euros.

Si votre animal pèse plus de 6 kg, il voyage à vos pieds et doit être muselé durant tout le trajet. Le prix de son billet équivaut à 50% du prix plein tarif d’un billet de 2nde classe, calculé sur la base du barème kilométrique.

 

A ne pas oublier : actualiser vos coordonnées


Si vous partez en vacances, en week-end ou si votre animal est confié à un tiers (professionnel ou particulier), l'adresse temporaire de résidence de l'animal doit être renseignée dans le Fichier National d’identification. En précisant la période concernée, la déclaration de l'adresse temporaire peut être effectuée :

  • depuis votre espace « DETENTEUR » à l’aide des identifiants et mots de passe inscrits sur le certificat d’identification de l'animal, grâce au bouton "adresse temporaire".

  • via le formulaire de contact en ligne
  • sur l’application Filalapat dédiée aux animaux vus, perdus ou trouvés.

 

A lire également :

Importation d’un animal sur le sol français : quelles démarches ?

Les moyens d’identification