Accueil > Nos conseils pour déménager avec son animal de compagnie

Pour un déménagement serein avec son animal de compagnie : nos conseils

Lors d’un déménagement, un animal de compagnie ressent autant que ses maîtres les changements que cela occasionne

Les animaux sont des êtres sensibles aux changements

Il faut avoir en tête qu’un animal, de manière générale, est sensible aux changements. 
Cet évènement est plus déstabilisant que d’autres pour l’animal, puisqu’il le subit, avec soudaineté, confronté à une totale rupture des repères de son quotidien.
Suivant la sensibilité de l’animal, son habitude ou non des changements, son âge et son état de santé, cette situation occasionne un stress certain.
Les symptômes du stress peuvent se manifester de manières diverses, comme un changement de comportement, une perte de poil, une absence d’appétit…

Il est alors vivement conseillé d’anticiper la situation afin de faire en sorte que ce déménagement se déroule au mieux et n’ait aucune incidence sur le bien-être de l’animal.

Contacter un vétérinaire ou en parler à des proches. 

Ils seront, en effet, de bons conseils. Le vétérinaire connaît bien l’animal et ses caractéristiques. C’est la personne la mieux placée pour apporter des conseils sur l’attitude à adopter ou sur des médicaments adaptés, si cela s’avère nécessaire.
Par ailleurs, vous aurez peut-être besoin de le faire vacciner ou d’obtenir un certificat sanitaire et un passeport en cas de déplacement par avion. Seul le vétérinaire y est alors habilité.

L’expérience de déménageurs professionnels peut également s’avérer utile, notamment au sujet du transport de l’animal, mais aussi pour assurer son arrivée dans les meilleures conditions logistiques. 

Préparer l’animal aux changements liés au déménagement 

Déplacer à la fois l’animal, son environnement et l’ensemble de ses objets demande une bonne organisation afin de préserver son bien-être. Il s’agit alors de préparer l’animal aux changements.

Progressivement, entamer l’empaquetage des cartons. Cela permet à l’animal de s’y accoutumer. Maintenir les habitudes de l’animal (horaire de repas, temps de promenades ...) Conserver ses repères ainsi que ses objets aux mêmes endroits le plus longtemps possible.
Plus que d’habitude, montrer de l’affection pour le rassurer.

Effectuer plusieurs visites du prochain lieu avec l’animal afin de le familiariser avec le nouvel environnement. Privilégier l’intérieur, dans un premier temps. L’extérieur viendra ensuite.
Faire de ces visites, des moments agréables et plaisants. Veiller à y déployer de la complicité afin que l’animal en garde une image positive d’ici le déménagement.

Mettre l'animal au calme le jour du déménagement

Il est préférable d’éviter à l’animal d’être perturbé par l’effervescence et les désagréments du déménagement le jour J (mouvements incessants, bruits, présences inconnues...)
Il est alors conseillé de mettre l’animal au calme, le temps du déménagement : isolé dans une pièce calme, ou mieux encore gardé par un proche ou un ami, sinon hébergé en gardiennage d’animaux.. 

A l’occasion du déplacement, lors du trajet, il ne faut pas hésiter à faire des pauses pour faire prendre l’air et faire faire un peu d’exercice à l’animal. 

Dès l’arrivée dans le nouveau lieu, replacer ses affaires à des endroits clés participera également à son bien-être si cela n’a pas déjà été anticipé.

Aider l'animal à retrouver ses repères après le déménagement 

Il est essentiel de reproduire un environnement similaire entre l’ancien et le nouveau logement, pour que l’animal ne perde pas ses repères. 

Positionner ses repères à des endroits clés et les matérialiser de telle sorte qu’il se les approprie rapidement (litière, gamelle ..) et de disposer ses objets de manière à le rassurer.
Maintenir ses habitudes (horaires de repas..) l’aidera à prendre plus rapidement ses marques.

La première nuit est souvent difficile pour les animaux plus sensibles. Il est alors conseillé de ne pas livrer l’animal à la solitude dès le lendemain du déménagement.
Pour initier la confiance qu’il aura en ce nouveau lieu de vie, il faut l’aider à s’adapter aux bruits inconnus et aux présences nouvelles du voisinage, aux odeurs environnantes et souvent aux configurations d’espaces très différents (ex. d’un appartement vers une maison...)

Il n’est pas improbable que l’animal manifeste des comportements inattendus ou indésirables (apathie, aboiements, agitations, agressivité, malpropreté, destructions.). Il ne faudra alors ni le punir, ni le réprimander. Il faudra plutôt faire preuve de patience et d’indulgence.

Au bout de quelques jours, le quotidien de l’animal va se ritualiser, ses habitudes se former. L’animal adoptera de nouveau un comportement équilibré.
Dans le cas contraire, il est conseillé de consulter un vétérinaire comportementaliste

Penser à actualiser ses coordonnées dans le Fichier National I-CAD

Un déménagement est synonyme de changement d’adresse, tant pour le détenteur que pour son animal. 
Il est important de mettre à jour les coordonnées dans le Fichier National I-CAD. C’est à ces coordonnées que le détenteur pourra être contacté (notamment en cas de perte, d’entrée en fourrière ou de vol de l’animal).

Comme évoqué précédemment, il arrive malheureusement souvent que l’animal, dans les premiers temps d’un déménagement, ne retrouve pas son chemin, s’égare ou fugue. 
L’identification et les coordonnées qui lui sont rattachées sont alors bien utiles… si toutefois celles-ci ont été actualisées !

Retrouvez ici des informations sur les démarches de mise à jour des coordonnées