Accueil > Mon chien fugue. Que faire ?

Mon chien fugue. Que faire ?

Pourquoi un chien fugue-t-il ?

La fugue est un comportement gênant, tant pour les propriétaires que pour le voisinage, mais il n’est généralement pas pathologique. Le chien peut fuguer pour de multiples raisons : parce qu’il a senti une chienne en chaleur, pour agrandir son territoire, pour chasser, pour chercher à manger, pour rechercher des congénères, pour jouer… 

Quels sont les chiens à risque ?

Un chien qui s’ennuie et est laissé seul à longueur de journée sera d’autant plus enclin à fuir car les sollicitations extérieures ne manquent pas.
Certaines races sont également plus à risque et notamment les chiens de chasse qui fuguent pour suivre une piste ou chercher un gibier.

Quelles peuvent être les conséquences de la fugue ?

Elles peuvent être très préjudiciables, à la fois pour le chien lui-même mais aussi pour les personnes ou animaux qu’il rencontre. En courant sur la route, il peut provoquer un accident ou lui-même en être victime. Il peut contracter des maladies infectieuses en rencontrant des congénères, être blessé, etc.

Comment prévenir la fugue ?

La première mesure, par ailleurs obligatoire pour tout chien de plus de 4 mois, consiste d’abord à faire identifier son animal. Un animal identifié a 40 % de chances de plus d’être retrouvé que s’il ne l’est pas !

Il est également nécéssaire de vérifier vos coordonnées et de les mettre à jour le cas échéant. Cette démarche est possible depuis votre espace "Détenteur" i-cad, l’appli filalapat (www.filalapat.fr) ou en contactant nos conseillers par téléphone ou e-mail : 0810 778 778 / contact@i-cad.fr.  Nos services sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30  à 17h30 sans interruption.

La prévention de la fugue passe également par des mesures physiques (territoire bien délimité par des barrières, grillage…) et par des mesures éducatives et notamment l’obtention du rappel et un parfait contrôle sur le chien.

Pour éviter que votre chien ne réponde aux sollicitations extérieures, il est bon de lui fournir suffisamment d’occupation (jouets, promenades, activités sportives…) et de ne pas le laisser seul trop longtemps. 

La situation se raisonne ensuite au cas par cas, en fonction du type de fugue (castration envisageable pour les mâles qui fuguent à la recherche de chiennes en chaleur par exemple). Il faut donc en premier lieu cerner la cause de la fugue et en discuter avec votre vétérinaire.