Accueil > La cause animale au programme du débat politique

La cause animale au programme du débat politique

La cause animale fait parler d’elle, tant à travers les vidéos chocs de certaines associations de protection animale, que de la prise de position de personnalités en faveur du bien-être animal. La prise de conscience est également politique avec la création d’un parti dédié aux animaux et la publication d’un manifeste en faveur de la cause animale.

Un Parti animaliste aux élections…

Le premier parti politique défendant les animaux, le Parti animaliste, a été lancé en France le 14 novembre par sept co-fondateurs (politiques, militants associatifs, avocats…).
Il s’est donné pour mission de « faire émerger la question animale en politique ».
Il entend couvrir tous les domaines de la protection animale et propose plusieurs mesures phares : création d’un ministère de la protection animale, abolition de la corrida, interdiction de l’abattage sans étourdissement, des euthanasies de convenance dans les refuges, etc.
Ce parti précise qu’il ne présentera pas de candidat à la présidentielle mais qu’il aura des candidats aux élections législatives.

…et un manifeste en faveur de la cause animale

Presque concomitamment à la création de ce parti, 26 organisations non gouvernementales de protection animale se sont réunies pour la première fois au sein d’un collectif baptisé Animal Politique et ont publié, le 22 novembre, un manifeste du même nom.
Ce document formule 30 propositions visant à inscrire la condition animale dans le débat politique des prochaines échéances électorales. Parmi elles figurent des mesures emblématiques comme l’abolition du gavage ou des corridas.
Leur manifeste est destiné aux candidats à l’élection présidentielle et aux élections législatives. Les associations les invitent à prendre publiquement position sur son contenu.