Accueil > Les aboiements chez le chien, un phénomène qui peut être dérangeant s’il est excessif

Les aboiements chez le chien, un phénomène qui peut être dérangeant s’il est excessif.

L’aboiement apparaît en moyenne entre le 4eme et le 6eme mois du chiot. Il est pour lui un mode de communication qui sert à exprimer ses émotions, informer, menacer mais quand il devient constant, il peut vite devenir gênant pour les maîtres et le voisinage...

Savoir différencier des aboiements normaux des aboiements excessifs.

Généralement, un aboiement normal fait suite à la venue d’une personne étrangère à la maison ou à du quémandage. Le chien a alors une bonne raison de se manifester via ce type de vocalises.
Ils deviennent excessifs dès lors qu’ils se manifestent sans raison apparente et à tout va. Quelques règles d’éducation existent pour vous aider à atténuer les aboiements excessifs de votre chien.

Quelques conseils préventifs

Certains maîtres contribuent, sans le vouloir, aux aboiements de leur chien en répondant, par exemple, trop souvent voire trop vite à leur moindre requête. Le chien constate alors que son maître lui porte plus d'attention au moment où il aboie.
Une fois cette mauvaise habitude bien installée il sera toujours plus difficile de revenir en arrière d'autant plus que les cris et les réprimandes à l'encontre de votre chien n'arrangeront rien. Ils ne feront, au contraire, qu'augmenter son niveau de stress et d'anxiété.
Sachez ainsi prévenir les aboiements excessifs en éduquant votre chien dès son plus jeune âge !

Mettre fin aux aboiements excessifs : des solutions adaptées au cas par cas.

Une visite chez votre vétérinaire est conseillée. Ce dernier determinera les causes des aboiements de votre chien et pourra vous recommander la solution la plus adaptée comme un traitement basé sur le comportement, un traitement médicamenteux ou vous faire part de conseils en terme d’éducation.