Accueil > Tous les conseils > Conseils pour furet > Alopécie : un problème à ne pas ignorer chez le furet

Alopécie : un problème à ne pas ignorer chez le furet

 

La perte des poils ou alopécie est un problème assez fréquent chez le furet. Il peut être provoqué par différentes causes.

 

Causes possibles

Chez le furet, une alopécie importante est souvent liée à un hyperœstrogénisme, c’est-à-dire une production en excès d’hormones du type oestrogènes.

Plusieurs maladies endocriniennes peuvent en être à l’origine, la plus fréquente étant une maladie surrénalienne de type syndrome de Cushing. 

La maladie surrénalienne du furet est provoquée par la stérilisation de convenance. 

 

Diagnostic et traitement 

D’autres causes ne sont pas à ignorer et font l’objet d’un diagnostic différentiel par le vétérinaire : mue (qui a lieu deux fois par an), infestation par des puces, maladie digestive…

Pour émettre le bon diagnostic, le vétérinaire se base sur son examen clinique et des examens complémentaires qui peuvent comprendre, le plus souvent, un dosage hormonal ou une échographie.

Le traitement de la maladie surrénalienne peut être médical, via la pose d’un implant à changer tous les 16 à 24 mois, ou chirurgical, qui consiste à retirer la glande surrénale atteinte.

Ce dernier est de bon pronostic.