Accueil > Tous les conseils > Conseils pour chien > Savoir détecter les signes d’otite chez le chien pour éviter qu’elle ne dégénère

Savoir détecter les signes d’otite chez le chien pour éviter qu’elle ne dégénère

L’otite est une inflammation du conduit auditif externe. Elle est très douloureuse pour votre animal, c’est pourquoi il est conseillé de consulter rapidement votre vétérinaire afin qu'un diagnostic précis soit posé.

Quand suspecter une otite chez le chien ?

Si votre chien a la tête penchée sur le côté voire gémit dès que vous lui touchez l'oreille, s’il bouge la tête plus que d’habitude et que des écoulements avec présence de pus ou de cérumen sortent de son oreille : songez à une otite.
L’oreille peut également être très inflammée. Le pavillon externe de l’oreille est alors de coloration rouge.

Certaines races de chiens sont plus sujettes aux otites

De manière générale, les chiens sont plus sujets que les chats aux otites. En effet, contrairement aux oreilles aérées du chat, les oreilles tombantes du chien favorisent l’accumulation d’impuretés. Aussi, certaines races canines sont particulièrement prédisposées aux otites comme les cockers et les caniches.

Les otites ont plusieurs causes possibles

Les otites ont plusieurs origines possibles et peuvent être dues à une infection par des bactéries, des champignons ou faire suite à une gale des oreilles. Des allergies de contact ou des atopies peuvent également être la cause d’otites tout comme la présence d’un épillet coincé au fond de l’oreille (son retrait se fera par le praticien avec une pince adéquate et sous anesthésie).
Il est conseillé de consulter votre vétérinaire afin qu'un traitement adapté selon la cause précise de l’otite soit mis en place.