Accueil > Tous les conseils > Conseils pour chien > Traiter l’habitat contre les puces : un geste indispensable pour venir à bout des infestations !

Traiter l’habitat contre les puces : un geste indispensable !

Seules 5% des puces sont visibles (puces adultes sur la peau de l’animal) et 95% sont en développement dans l’habitat et sont invisibles à l’œil nu (œufs, larves…). Il est donc primordial de traiter son animal contre les puces visibles mais aussi de prévenir les infestations en traitant l’habitat.

La puce, un parasite commun au chien et au chat

La puce est un parasite dit "obligatoire" : elle doit être sur le chien et le chat qu’elle infeste pour pouvoir se nourrir, survivre et se reproduire. Cela signifie qu’elle ne survit que si elle est présente sur la peau de l’animal car c’est son repas de sang qui assure sa survie. Le parasite peut transmettre des maladies diverses aux chiens et aux chats qu’elle infeste : sa salive même peut entrainer des réactions allergiques d'ordre dermatologique chez le chien, le chat et même l'Homme. La puce peut être à l’origine de la transmission de bactéries comme les bartonelles. Certaines sont porteuses de vers digestifs.

Un pouvoir prolifique étonnant et de fortes capacités de résistance

Le nombre d’œufs pondus est impressionnant ! La puce peut, en effet, pondre 30 œufs par jour en moyenne et ce pendant 50 jours. 
En tombant sur le sol, les œufs vont faire éclore des larves qui, en craignant la lumière, vont s’entourer d’un cocon qui leur permet de survivre jusqu’à 6 mois dans la maison même en hiver. C’est lors de conditions plus favorables pour elles (chaleur, vibrations sur les lames d’un parquet, CO2…) que chaque cocon va se développer en puce adulte. Le cycle de la contamination reprendra si aucun traitement n’est effectué.

Divers moyens pour lutter contre les puces de l’habitat

Il est fortement conseillé de traiter les animaux du foyer avec un antiparasitaire externe adapté (Attention, n'appliquez  jamais une pipette pour chien sur un chat car cela peut être toxique pour lui !) et de traiter la maison avec un fogger ou un spray adapté au traitement de l’environnement. Passez régulièrement l’aspirateur et jetez toujours le sac après nettoyage. L’ensemble de ces traitements est le seul moyen de venir à bout du cycle de développement des puces.


Demandez conseil à votre vétérinaire pour les traitements antiparasitaires adaptés à votre situation.