Accueil > Tous les conseils > Conseils pour chien > Contre quelles maladies majeures dois-je protéger mon chien ?

Contre quelles maladies majeures dois-je protéger mon chien ?

La vaccination a principalement une visée préventive en aidant le système immunitaire du chien à mieux le protéger face aux maladies concernées par les vaccins injectés.

Les maladies majeures contre lesquelles la vaccination est essentielle

Le vétérinaire vaccine contre cinq maladies majeures. Dès les deux mois du chiot, le calendrier vaccinal peut débuter pour la Parvovirose, la Maladie de Carré et l’Hépatite de Rubarth. Un rappel a lieu un mois plus tard pour ces trois maladies en plus du vaccin contre la Rage voire aussi de la Leptospirose. Ensuite, les rappels ont lieu avec une fréquence régulière selon le protocole établi par le vétérinaire qui dépend de divers facteurs.

La Parvovirose est une maladie contagieuse caractérisée par une gastro-entérite hémorragique. Elle est fréquente chez les chiots et peut conduire à leur mort s’ils ne sont pas protégés. Les signes cliniques les plus caractéristiques de la parvovirose sont : une diarrhée intense et des vomissements. Ils peuvent conduire à une forte deshydratation de l’animal (potentiellement mortelle).

La Maladie de Carré est une maladie contagieuse due à un virus (Paramyxovirus) qui se transmet par inhalation respiratoire (soit par la proximité avec un chien malade soit en respirant des vêtements d'humains en contact avec le virus). La maladie se traduit par des symptômes très variés avec une atteinte des organes et des tissus (chien pouvant être sujet à un épaississement des coussinets et de la truffe) dont l’issue est souvent mortelle chez les animaux atteints. Elle se traduit par une fièvre, des écoulements oculaires et nasaux, des signes digestifs, respiratoires voire nerveux, des crises convulsives peuvent avoir lieu. Lors de guérison, des séquelles peuvent persister.

L’Hépatite de Rubarth se traduit par une mortalité dans les cas graves chez le jeune chiot. La transmission de cet adénovirus de type I se fait par l’intermédiaire des selles, de l’urine ou de la salive du chien infesté. La maladie peut ne laisser apparaître aucun signe mais parfois les signes cliniques sont variés avec une fièvre, des diarhées, des vomissements, de l’abattement et une atteinte de certains ganglions lymphatiques et des amygdales. Une uvéite (inflammation d’une partie de l’œil) est possible On peut également noter tous les signes liés à une hépatite car le virus détruit les celulles du foie mais aussi des troubles de la coagulation sanguine.

La Rage est une maladie contagieuse dont la vaccination est indiquée pour tous les chiens et chats vivant sur le territoire français et elle est obligatoire pour pouvoir voyager hors de France. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire pour se rendre dans une pension ou un centre de vacances en France, un certain nombre de ces structures l'exigent.

Le virus de la rage (rhabdovirus) se transmet par morsure principalement. Le vaccin antirabique est efficace en une seule injection annuelle.

Deux maladies à vaccination optionnelle selon le mode de vie du chien

La Leptospirose est fortement recommandée pour les chiens de chasse ou ceux se baignant régulièrement dans des étangs ou des mares. C’est une zoonose, maladie transmissible de l’animal infesté à l’homme, en particulier via les urines du chien malade.

Un vaccin pour lutter contre la piroplasmose existe mais il ne protège pas tous les animaux vaccinés et permet de limiter les symptômes liés à la maladie. Un chiot peut être vacciné dès l’âge de 5 mois avec un rappel vaccinal environ un mois après la première injection. Le vaccin a une durée de protection pendant 6 mois et devra donc être renouvelé 2 fois par an pour les chiens situés dans des zones à fort risque de piroplasmose.

Demandez conseil à votre vétérinaire qui vous indiquera le protocole vaccinal à adopter pour votre chien.