Accueil > Tous les conseils > Conseils pour chat > Les aoûtats, des petits parasites estivaux à l’origine de fortes démangeaisons

Les aoûtats, des petits parasites estivaux à l’origine de fortes démangeaisons.

Si l'aoûtat adulte est inoffensif, les larves, quant à elles, piquent et sont à l'origine de fortes démangeaisons. A peine visibles à l'oeil nu, les aoûtats aiment particulièrement se loger dans les espaces interdigités du chien et du chat, c'est à dire entre les coussinets des pattes.

De petits acariens à l’origine de fortes démangeaisons

L'aoûtat (Trombicula autumnalis), appelé aussi "vendangeur", n'est pas un insecte mais un acarien qui appartient à la classe des arachnides. Mésurant entre 0,2 et 0,3 millimètre, il est présent dans toutes les régions de France et prolifère dans les jardins et les champs durant les mois de juillet, août et septembre.
C'est au printemps que les femelles pondent des oeufs desquels sortent de minuscules larves qui se nourissent de la lymphe et des tissus qui se trouvent sous la peau des mammifères ou des oiseaux. Visibles sous forme de petits amas de points rouges-orangés, les larves se logent au niveau des zones de plis de l’animal c'est à dire des endroits chauds et humides : sur la jonction des pattes antérieures avec le thorax ou des pattes postérieures avec l’abdomen, dans les espaces interdigités de l'animal, à la base des oreilles ou dans le pavillon auriculaire.
En se fixant à la peau de leurs hôtes, les larves injectent par leur salive des enzymes qui leur permettent de digérer les tissus cutanés. Leur salive occasionne alors des démangeaisons très fortes chez l’animal qui aura tendance à se mordre régulièrement pour se soulager jusqu’à provoquer des saignements au niveau de la zone infestée.

Conséquences possibles de l’infestation par les aoûtats

Parce que leur infestation peut entrainer des irritations sur les zones précitées, le risque de surinfection des plaies est donc possible. Les démangeaisons peuvent durer plusieurs semaines, même lorsque le parasite n’est plus sur la peau de l’animal car ces démangeaisons font suite à une réaction de type allergique aux aoûtats.

Traitements conseillés

Le traitement sera réalisé à l'aide d’un insecticide adapté localement. Il faudra s’assurer qu’il n’y ait pas de surinfection bactérienne au niveau des plaies.
Une lotion anti-démangeaison peut également être utilisée pour soulager l’animal.

Demandez conseil à votre vétérinaire.