Nos équipes sont pleinement investies pour assurer la continuité de vos services. Afin de garantir au mieux notre réactivité, nous vous invitons à effectuer l’ensemble de vos démarches via votre espace dédié, sur ce site, et à privilégier notre formulaire de contact pour toute demande. Nous vous remercions par avance de la compréhension dont vous saurez faire preuve.

Accueil > Toutes les actualités > Les Vétos : un film hommage à la profession

Les Vétos : un film hommage à la profession

Un film entièrement consacré à la profession et très justement nommé "Les Vétos" est sorti le 1er janvier dernier

Le pitch 

Sorti le 1er janvier 2020, "Les Vétos" est un film dédié à la profession, une situation inédite pour une fiction, surtout au cinéma.

Un vétérinaire mixte du Morvan (Clovis Cornillac) se débat pour trouver un successeur à son associé parti en retraite (Michel Jonaz). C'est la nièce de ce dernier, (Noémie Schmidt) tout juste diplômée d'Alfort qui se destine à une carrière de recherche, qui va devoir, malgré elle, prendre la relève.              

Problématique du maillage

La réalisatrice, Julie Manoukian, dont c'est le premier film, met l'accent sur une problématique actuelle partagée par les professions de santé, celle du maillage, même si le côté comédie reste marqué. Pas du tout familière avec la profession au départ du projet, elle dit avoir « été passionnée de voir comment les vétérinaires ruraux évoquent leur activité, avec beaucoup d’humour malgré des difficultés humaines et financières marquées ».

« Les vétérinaires ruraux sont parfois dans certaines régions les derniers soignants et s’occupent des animaux mais aussi des Hommes. Ils sont à la croisée de leurs difficultés financières et de celles de leurs clients et font leur travail avec dévouement et tendresse, de façon héroïque et discrète car ils se mettent très peu en avant. Cette situation m’a touchée », précise-t-elle.

Plusieurs vétérinaires consultants

Pour réaliser son film, elle s’est entourée de plusieurs vétérinaires consultants : Laetitia Barlerin à la genèse du projet qui a relu la première version du scénario et a aidé à l’enrichir puis, lorsque le film est entré en production et en repérage dans le Morvan, un couple de vétérinaires installé dans la région, Maxime Chassaing et Camille Frombaum, qui sont intervenus en plateau pour valider les gestes techniques notamment.

Le résultat est un film touchant qui associe pleinement la profession puisque plusieurs avant-premières se sont déroulées en leur présence et dans les écoles. Le film utilise également les couleurs du SNVEL* dans les titres et celle du logo de la profession.

 

* SNVEL : Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral.

Crédit photo : 2018 – LES FILMS DU 24 – FRANCE 3 CINEMA - Roger DO MINH