Accueil > Toutes les actualités > Chiens, chats et furets perdus et trouvés, I-CAD dévoile les chiffres 2017

Chiens, chats et furets perdus et trouvés, I-CAD dévoile les chiffres 2017

Une porte mal fermée, un déménagement ou encore un départ en vacances, malgré toutes les précautions qu’un propriétaire peut prendre la perte d’un animal est vite arrivée.

Si de nombreux animaux se perdent au cours d’une année, bon nombre de chiens, chats et furets sont trouvés et restitués à leur propriétaire grâce à leur identification.

En 2016, pas moins de 61 100 animaux perdus et 14 347 animaux trouvés l’ont été en France. Combien étaient-ils en 2017 ? Quels régions et départements ont été les plus touchés ? Ou encore quelles races canines et félines se sont le plus perdues ? I-CAD, le Fichier national d’Identification des Carnivores Domestiques dévoile les statistiques 2017 à travers une nouvelle infographie.

En 2017, 6 animaux perdus sur 10 étaient des chats

25 126 chiens, 43 187 chats et 90 furets ont été enregistrés « perdus » dans le Fichier National I-CAD en 2017, 68 403 animaux perdus au total , soit 12% de plus que l’an dernier.

Un chiffre considérable puisqu’en moyenne un 1 chien se perd toutes les 21 minutes en France et un chat toutes les 12 minutes.

Si cette augmentation touche les 3 espèces, les chats ont été, cette année encore, plus nombreux que leurs comparses chiens et furets à se perdre. En 2017, 6 animaux perdus sur 10 étaient des chats (63%). 14 603 d’entre eux l’ont été durant les mois de juin, juillet et août soit 1/3 des chats perdus en 2017. 

L’augmentation des identifications de chats cette même année, conjuguée au caractère très indépendant du chat expliquent en partie ce constat. 

Le Terrier Jack Russel, un chien particulièrement exposé au risque de perte ?

Actif voire hyperactif, agile et doté d’une forte personnalité, le Terrier Jack Russel est-il victime de son caractère trop vaillant ?

Une explication possible du fait de leur grand nombre en France et du nombre important de déclarations de perte enregistrées en 2017. 

Pour la deuxième année consécutive, le Yorkshire Terrier et le Chihuahua complètent le classement en occupant respectivement les 2e et 3e place, les mêmes que l’an dernier.

Un constat quasi similaire pour les chats puisque l’Européen, le Maine coon et le Persan  se retrouvent dans le top 3 des races de chat qui se sont perdues le plus en 2017.

L’augmentation du nombre de chiens et de chats perdus touche presque toutes les régions de France 

L’augmentation du nombre d’animaux perdus touche à la fois les chiens, les chats et les furets. Celle-ci est constatée dans toutes les régions de France à quelques exceptions près. 

Le nombre de chiens perdus a, en effet, diminué en Ile-de-France, la Corse, les Hauts de France et la Normandie.

Un constat qui ne s’applique pas pour les chats puisque le nombre de perdus a augmenté partout en France, notamment en Corse. La région a enregistré une croissance annuelle de 85%. Un pourcentage important au regard de la superficie de son territoire et du nombre d’habitants. 

Quant aux furets perdus, si leur nombre a augmenté en 1 an, il reste relativement faible. 

Dans le Morbihan et le Maine-et-Loire aucune déclaration de furet perdu n’a été enregistré alors que ces deux départements recensaient, en 2017, le plus grand nombre d’identifications annuelles avec respectivement 814 et 158 furets identifiés. 

En 2017, 65 % des animaux trouvés étaient des chiens

Fort de son identification, un animal perdu a toute ses chances d’être trouvé et rendu à son maître. Le numéro de puce ou de tatouage enregistré dans le Fichier National I-CAD contient des informations importantes qui rattachent le propriétaire à son animal.

En 1 an, le nombre d’animaux trouvés a augmenté de 40 %, passant de  14 347 en 2016 à 19 642 chiens, chats et furets déclarés comme tels par les particuliers et les professionnels excepté les fourrières* 

Si un pic est constaté durant les mois de juillet et août le nombre de chiens et de chats trouvés reste plus ou moins constant le reste de l’année. 

3 896 animaux errants entrent en fourrière, en moyenne chaque mois 

Conformément à la loi, tout animal errant trouvé sur la voie publique doit être confié à la fourrière animale la plus proche. Celle-ci, sous la responsabilité de la Direction des services vétérinaires départementaux, héberge les chiens et les chats trouvés en état de divagation, abandonnés sur la voie publique ou perdus par leurs propriétaires.

En 2017, 46 753 chiens, chats et furets sont entrés en fourrière soit 3 896 animaux en moyenne par mois. Une croissance annuelle de 5% constaté par rapport à l’an dernier.

Les propriétaires déclarent davantage leurs animaux retrouvés

S’il ne s’agit pas encore d’un réflexe, ni d’un automatisme, les français ont été plus nombreux à déclarer leurs animaux retrouvés et à actualiser leurs informations dans le Fichier National I-CAD.

Une démarche importante qui constitue un enjeu pour le suivi de l’animal.

Le nombre de déclarations est ainsi passé de 24 478 à 27 536, soit une augmentation de 12,5 % en un an. 

40 % de chances en plus de retrouver son animal s’il est identifié

L’identification n’est pas qu’une mesure obligatoire depuis 1999 pour les chiens et 2012 pour les chats, elle est aussi un moyen efficace pour retrouver son animal s’il est perdu, trouvé ou s’il entre en fourrière. C’est pourquoi, une actualisation regulière des coordonnées, faisant notamment suite à un déménagement ou un départ en vacances est primordiale. Une démarche encore trop peu effectuée par les propriétaires d’animaux.

La mise à jour des coordonnées peut être effectuée depuis l’espace « Détenteur » I-CAD ou sur simple demande par téléphone ou e-mail : 0810 778 778  / contact@i-cad.fr

Depuis 2015, I-CAD propose également Filalapat, le service officiel dédié aux animaux perdus et trouvés, adossé au Fichier National d’Identification qui permet a tout propriétaire d’actualiser, entre autres, les informations liées à son animal.

Pour consulter les infographies par région et département, cliquez ici