Accueil > Toutes les actualités > Un chien susceptible d'être porteur de la rage activement recherché

Un chien susceptible d'être porteur de la rage activement recherché


Chien de type berger d'Anatolie semblable à l'animal disparu

Un chien de type berger d’Anatolie (chien mâle de 6 mois, couleur sable, masque noir, oreilles tombantes), importé de Turquie et mis sous surveillance sanitaire vis-à-vis du risque rage, a été déclaré disparu auprès de la direction départementale de la protection des populations du Val-d’Oise. Il se serait échappé du domicile de ses propriétaires situé dans le quartier de la rue du Château d’Eau à Goussainville, le lundi 5 décembre. 

Lors d’un premier examen en date d’octobre 2016, il apparaissait que l’animal ne présentait aucun symptôme caractéristique de la rage. Toutefois, ce chien, importé d’un pays où sévit la rage canine, représente un risque pour la santé publique. Dès lors au titre du principe de précaution, il est important de retrouver soit le chien pour une expertise vétérinaire, soit son cadavre pour analyse.
Depuis leur mise en alerte, les services de l’Etat et la Ville de Goussainville sont activement mobilisés afin de retrouver l’animal.
Même si la probabilité que ce chien soit réellement enragé est faible, les habitants de Goussainville et des communes environnantes qui auraient pu être, eux-mêmes ou leur animal, en contact avec le chien, sont priés de composer le 01 34 25 45 00 (DDPP du Val-d’Oise).
Pour la santé de tous, il est essentiel, d’une part, de ne pas héberger d’animaux errants qui pourraient actuellement être vecteurs de maladies et, d’autre part, d’informer les autorités de tout élément permettant de retrouver l’animal.

I-CAD rappelle que la rage est une maladie contagieuse qui se transmet des animaux vertébrés à l'homme et inversement. La vaccination est indiquée pour tous les chiens et chats vivant sur le territoire français. Elle est obligatoire pour pouvoir voyager hors de France. La vaccination contre la rage est obligatoire pour pouvoir voyager hors de France. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire pour se rendre dans une pension ou un centre de vacances en France, un certain nombre de ces structures l'exigent. 

Consultez le rappel des recommandations importantes en cas de morsure.